Comment la climatisation a pu propager le coronavirus dans un restaurant de Canton

...

La climatisation, un des casse-têtes à résoudre pour déconfiner les cafés et restaurants ? C'est ce qu'une étude chinoise laisse penser. Cette étude de cas publiée mercredi 22 avril dans Emerging Infectious Diseases (la lettre des maladies infectieuses émergentes) décrit un simple déjeuner de famille dans un restaurant. Et comment la climatisation a pu jouer un rôle dans la propagation du coronavirus.

Le 24 janvier, une famille de Wuhan se retrouve à Canton pour un repas de fête dans un restaurant. Aux tables derrière et devant elle, déjeunent deux autres familles, les clients sont à au moins un mètre de distance. Peu après le repas, une retraitée de 63 ans ne se sent pas bien : elle a de la toux, de la fièvre, elle a le Covid-19. Quinze jours après ce sont neuf autres clients de ce restaurant qui se retrouvent testés positifs.

 

Disposition des tables dans le restaurant. La femme atteinte du Covid-19 était à la table \"A\". Les flèches indiquent la circulation de l\'air diffusé par la climatisation.

Disposition des tables dans le restaurant. La femme atteinte du Covid-19 était à la table "A". Les flèches indiquent la circulation de l'air diffusé par la climatisation. (EMERGING INFECTIOUS DISEASES / CDC CANTON)

Les enquêteurs du Centre d’étude des maladies infectieuses de Canton ont pu faire cette étude de cas parce qu'ils ont pu rapidement tester et mettre en quarantaine tous ceux qui étaient présents au restaurant en même temps que notre patiente. On parle de 73 personnes, quand même : clients comme serveurs. Ils ont pu donc observer ceux qui développaient la maladie ou pas et prouver que notre retraité est la seule source connue de contamination pour au moins deux autres clients qui n’étaient pas à sa table. Pour ces cas-là, il n’y a pas de doute, la transmission du virus s’est faite ce jour-là au restaurant.  

Le rôle clé de la climatisation

Cette étude est vraiment très intéressante parce qu’elle montre que notre patiente a contaminé des gens devant et derrière elle dans la salle, et pas les serveurs qui sont venus pourtant près d’elle, qui ont touché son assiette, ses couverts.

 

Cercles rouges : les convives qui ont été contaminés par la personne placée en \"A1\" (cercle jaune).

Cercles rouges : les convives qui ont été contaminés par la personne placée en "A1" (cercle jaune). (EMERGING INFECTIOUS DISEASES / CDC CANTON)

 

En fait, c’est la climatisation placé au-dessus d’une table dans la rangée de notre patiente qui a joué un rôle clé. Le restaurant n’avait pas de fenêtre et la ventilation faisait circuler le même air dans un seul sens à travers la pièce. De toutes petites particules de virus pouvaient aller bien au-delà d’un mètre.

Même s’il ne s’agit que d’une étude de cas, les chercheurs concluent leurs travaux par des recommandations pour les lieux clos en préconisant la prise de température des clients, les placer à plus d’un mètre de distance et surtout l’amélioration de la ventilation de la salle.

(https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/le-billet-sciences-comment-la-climatisation-a-pu-propager-le-coronavirus-dans-un-restaurant-de-canton_3910319.html)