À Paris, des terrasses gratuites sur simple demande

...

La Municipalité précise ses initiatives pour soutenir ses cafés, restaurants mais aussi ses hôtels. Des exonérations de charges massives ont été votés par le Conseil de Paris lundi dernier et la voie publique va s'offrir aux restaurateurs, sans droits ni frais, pour soutenir la reprise d'activité dont la date reste incertaine.

ACTUALITÉS
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

#Coronavirus : À Paris, des terrasses gratuites sur simple demande

Vie professionnelle - mardi 26 mai 2020 10:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
 Poser une question / Ajouter un commentaire Partager : 

 

Paris (75) La Municipalité précise ses initiatives pour soutenir ses cafés, restaurants mais aussi ses hôtels. Des exonérations de charges massives ont été votés par le Conseil de Paris lundi dernier et la voie publique va s'offrir aux restaurateurs, sans droits ni frais, pour soutenir la reprise d'activité dont la date reste incertaine.

 

Les taxes sur les terrasses sont supprimées pour six mois. Ce même le Conseil de Paris a voté l’exonération du droit d’enseigne et de taxe sur les déchets ménagers commerciaux. Il s’agit d’un budget de plus de 100 millions d'euros !”, déclare Olivia Polski, adjoint à la maire de Paris en charge du commerce. Des exonérations de charges massives ont été votés par le Conseil de Paris lundi dernier et la voie publique va s'offrir aux restaurateurs, sans droits ni frais, pour soutenir la reprise d'activité.

Lorsque les CHR rouvriront, ils pourront demander l’extension ou la création de terrasse. En lien avec les maires d’arrondissement, des zones seront attribuées, devant des commerces, après fermeture par exemple, ou sur des places de stationnement. Ces 'parklets' sont plus compliqués à délimiter pour des raisons de sécurité. Il sera possible d’y placer du matériel comme des consoles, dès lors qu’elles seront amovibles. Nous travaillons sur la piétonisation de rues entières. Les demandes de terrasses se feront en ligne sur Paris.fr. Le partage de l’espace public a toujours été un sujet sensible. Nous travaillons d’ailleurs sur un règlement additionnel à celui existant, spécifique aux extensions estivales post-Covid”, ajoute Olivia Polski, qui planche avec la direction de la communication sur un projet d’événements estivaux à destination des CHR.

(https://www.lhotellerie-restauration.fr/journal/salon-concours-syndicat-association/2020-05/coronavirus-a-paris-des-terrasses-gratuites-sur-simple-demande.htm)