Rouen : 5 cas testés positifs au Covid-19 dans un restaurant

...

Cinq employés du restaurant la Walsheim ont été testés positifs au Covid-19. Le personnel a été entièrement renouvelé pour permettre à l'établissement de rester ouvert. 

Après les difficultés financières, les difficultés sanitaires. Cinq salariés du restaurant La Walsheim dans le centre-ville de Rouen ont été testés positifs au covid-19 depuis le début de semaine dernière. Selon nos informations, il s'agirait de 4 salariés officiants dans les cuisines et d'un employé qui travaillait en salle. Le restaurant a fermé ses portes vendredi 26 juin et rouvert dès le lendemain soir.

Pour permettre cette réouverture, l'équipe a été entièrement renouvelée et l'établissement désinfecté. Une condition nécessaire, confirme la préfecture de Seine-Maritime.

A partir du moment où les employés testés positifs ne sont plus dans l’établissement et que (le patron) a recruté suffisamment de personnes pour le faire fonctionner, il n’y a pas d’interdiction d’ouvrir son restaurant.” Préfecture de Seine-Maritime

"Des gestes barrières respectés"

Le premier cas est survenu en début de semaine dernière. Il s'agit d'un cuisiner résidant à Petit-Quevilly (Seine-Maritime), commune où un cluster familial a été détecté entre la fin mai et le début du mois de juin.

Depuis, 4 autres employés ont fait savoir qu'ils avaient, eux aussi, été testés positifs.

Une contamination rapide que le gérant, Jean Coves, explique difficilement en raison des précautions sanitaires prises par le personnel.

Pendant le service ou en cuisine, le port du masque est obligatoire. L'hygiène et les gestes barrières sont respectés. Chaque soir, l'établissement est désinfecté et nettoyé avec des produits anti-virucides.” Jean Coves, patron de La Walsheim

Contaminés pendant leur pause

Il y a pourtant bien eu "un trou dans la raquette", consent-il. "Pendant les pauses, pour boire ou pour manger, les employés restaient les uns à côté des autres et enlevaient les masques."

Les personnes ont donc été placées en quatorzaine pour contenir la propagation du virus, explique la préfecture de Seine Maritime. "Les personnes contaminées ont été placées à l’isolement, en quatorzaine, comme ça se fait pour toutes les personnes qui ont été détectées au covid-19 et les contacts identifiés."

 

Pourquoi les écoles ferment et pas les restaurants ?

La question se pose, après l'annonce, lundi 29 juin 2020, de la fermeture de l'école maternelle des Sapins. En cause : deux élèves contaminés ont été testés positifs. C'est le troisième établissement scolaire du département à faire ce choix, après la fermeture des écoles Pergaud à Saint-Etienne-du-Rouvray et Pablo Picasso à Petit-Quevilly.

Mais selon la préfecture, la fermeture d'une école ne dépend pas des mêmes modalités que celles des restaurants. 

"Dans les écoles, il y a une prise de décision qui se fait en concertation avec la mairie, l’Education nationale et l’ARS. Dans les restaurants, c'est au patron de faire en sorte que les mesures sanitaires soient respectées pour ne pas mettre en danger les gens qui vont consommer chez lui et que son personnel porte un masque, se désinfecte les mains et respecte les gestes barrières."
 

(https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/seine-maritime/rouen/rouen-5-cas-testes-positifs-au-covid-19-au-restaurant-walsheim-1848356.html)