Un fond d'investissement pour relancer le secteur de la restauration

...

Bercy vient de donner son feu vert à la création d'un fond d'investissement spécifique pour soutenir et aider le secteur de la restauration à démarrer. Le but ? Permettre aux professionnels de disposer du capital nécessaire pour la relance de leur activité. 

C'est le même principe qu'en 2008-2010 lorsqu'on avait sauvé les banques et la filière automobile. L'idée c'est que le fond prenne des parts dans le capital de quelques centaines de petits hôtels-restaurants dans le pays. 

Selon nos informations, il ne s'agit pas d"un prêt de trésorerie donc mais vraiment d'une participation pour permettre à ces chefs d'entreprises d'investir et de rebondir après la confinement. Didier Chenet du syndicat hôtelier-restaurateurs et président du GNI défend cette idée : "C'est leur planche de salut pour sauver leur entreprise et repartir car c'est cela qu'ils attendent, des entrepreneurs". 

Le fond sera doté d'une enveloppe de 800 millions à un milliard d'euros et l'argent viendra de l'État, des régions et des assureurs. C'est une main tendue aux compagnies d'assurance au moment où beaucoup de restaurateurs leur reproche de ne pas rembourser la perte d'activité : "Vous investissez dans les entreprises françaises tous les ans. Nous vous demandons de placer un minimum de votre investissement pour le secteur des hôtels-cafés-restaurants", poursuit Didier Chenet. (https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/les-infos-de-6h-coronavirus-un-fond-d-investissement-pour-relancer-le-secteur-de-la-restauration-7800432350)